Le projet Alpha = la première victoire des mentalistes sur les scientifiques.

En 1979, James S.MC DONNEL, président d’une grosse firme d’aviation, fait don à l’université Washington de Saint Louis de 500.000 dollars dans le but de créer un « laboratoire pour recherche psychique ». Objectif: établir un centre de recherche dont l’objectif est de vérifier l’effectivité des pouvoirs psy de certains sujets, en soumettant ces derniers à des expériences de laboratoire.

Peter PHILLIPS est nommé directeur du labo. Cet amateur de psychokinèse invite par annonce des jeunes médiums à effectuer des expériences sous son contrôle.

James RANDI, illusionniste, militant rationnaliste, lui écrit pour lui recommander un certain nombre de précautions, dont la plus importante: la présence d’un prestidigitateur pendant les expériences.PHILLIPS ne tiens pas compte des conseils de RANDI.

Plusieurs centaines de candidats se présentent, PHILLIPS effectue une sélection et en retient deux: Steve SHAW et Michael EDWARDS, tous deux âgés de 18 et 17 ans. Très vite, les deux jeunes hommes parviennent à tordre des objets métalliques disposés sur une table, ou à deviner des figures dessinées dans des enveloppes closes. SHAW réussit même à tordre une tige métallique par attouchement, alors que celle ci est insérée dans le sillon d’une plaque de plastique. En cumulant leurs « forces », SHAW et EDWARDS abaissent l’intensité du courant électrique environnant, SHAW parvenant même à détruire une caméra, où à rompre un fusible placé dans un container scellé.

Les expériences durent deux ans. SHAW et EDWARDS sont testés par des scientifiques et plusieurs parapsychologues sous le contrôle de PHILLIPS. Aucun échec. PHILLIPS annonce que le pouvoir psi a enfin été mis en évidence, pour la première fois de l’histoire.

Mais, le 28 janvier 1983, à New York, James RANDI tient une conférence de presse et dévoile que tout n’est que trucage depuis le début.

SHAW et EDWARDS sont en réalité des magiciens amateurs avec lesquels il a monté cette opération d’intoxication de toutes pièces, dénommée: LE PROJET ALPHA. Objectif: démontrer que les parapsychologues, même pourvus de titres universitaires, ne contrôlent pas suffisamment leurs sujet psy, et prouver que la présence d’un illusionniste est déterminante lors de toute expérience parapsychologique.

RANDI expose l’ensemble des trucages qui ont été utilisés par ses comparses SHAW et EDWARDS.

Le PROJET ALPHA reste à ce jour une des pires débandades du monde universitaire face aux mentalistes.

A noter: le jeune SHAW, véritable surdoué du mentalisme, est devenu celui que l’on surnomme aujourd’hui BANACHEK, à mon sens un des meilleurs mentalistes de la planète, et le plus grand expert en torsions « psychiques » de métal, surpassant de loin tous les mentalistes français qui effleurent à peine ce sujet.

Illustration => (je précise qu’aucun des objets utilisés par BANACHEK n’est truqué, tout est basé sur la misdirection)

John Bastardi Daumont

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s