L’Apport Spirite

Un apport, en magie spirite, est un objet physique qui se matérialise curieusement sur la table de spiritisme, lors d’une séance. La technique de l’apport a traversé les âges et fut utilisée par des médiums de renom comme Daniel Douglas Home, par exemple.

Un apport peut avoir plusieurs buts. Vous pouvez ainsi en produire un lors d’une séance pour le donner ensuite à la VIP de la soirée, en guise de cadeau souvenir. Ou vous pouvez tout simplement jouir de celui ci pour alimenter les conversations portant sur vos dons médiumistiques. L’élément de surprise marque un apport très important dans une séance apparemment impromptue. Un objet ancien fait très bien l’affaire. Il faut que les spectateurs aient l’impression que vous l’avez extrait de catacombes.

Vous pouvez vous procurer ce type d’objets auprès de brocantes pour antiquaires. Une vieille clé en forme de squelette peut avoir de multiples utilités, par exemple: vous pouvez vous en servir pour effectuer la routine de la clé hantée (the haunted key) que l’on trouve dans de nombreux ouvrages d’illusionnisme.

Un objet qu’un spectateur a perdu et qui apparaît soudainement sur la table spirite est un apport de très grande qualité. Si vous êtes engagé pour hanter une maison, sachez que vous avez statistiquement un fort pourcentage de chance de trouver un petit objet perdu (clé, briquet, étui à cigarettes) sur un canapé, sous le siège de la voiture de votre hôte, sous un meuble de salle de bains….

Un bon « psychiste » ne doit ommettre aucun détail. Dans le passé, les fleurs exotiques ou tropicales étaient considérées comme de bons apports. Même si la technologie moderne a légèrement participé à la dévaluation de ce genre d’apports, ils sont toujours appréciés par la clientèle féminine. Vous pouvez également introduire dans votre histoire un personnage décédé, figurant sur une photo où l’on voit sur lui l’objet en question. Une broche, ou une bague. Le décédé, expliquez vous, est votre guide dans le monde spirite.

En cumulant un change de la photo (contre une identique mais sans la bague ou la broche) que l’on pose sur la table, et l’apparition d’une bague (ou broche), on créé ici un apport intéressant.

Vous trouverez des dizaines d’idées surprenantes pour justifier vos productions d’objets. Mais la méthode ne doit surtout pas avoir l’air d’un tour de magie, sinon, c’est le désastre garanti. Une bonne méthode de production ne nécessite pas d’obscurité totale. Vous pouvez dissimuler l’objet dans une proche, et vous en emparer en empalmant dans celle ci une boîte d’allumettes ou un briquet. Vous pouvez également le placer sous un chandelier, et le faire apparaître en prenant celui ci, ou le cacher dans un livre de démonologie dont la manipulation est justifiée par votre scénario. Vous pouvez aussi dissimuler l’objet dans votre manche.

Il est également possible de placer l’objet sous le tableau ouija, si c’est une photo, par exemple. Cette même photo peut être déposée sous un livre vous servant lors de votre séance.

Une autre technique consiste à placer, lors d’un détournement d’attention, l’objet sur le haut de votre crâne. Il faut bien sûr que celui ci soit assez petit (une clé). l’objet peut ensuite être produit, en position debout, attirant l’attention des spectateurs sur vos mains, en inclinant légèrement la tête. Certains spirites utilisent un complice.

EXEMPLE

Un étui à cigarette est donné à l’examen aux spectateurs. Cet étui est vide. Parmi les spectateurs, il y a votre complice. Il doit être le dernier à avoir l’étui en main. Pendant qu’il l’examine, il y glisse secrètement à l’intérieur l’apport (une lettre, par exemple). L’étui est alors posé sur la table, et, quelques instants plus tard, dans un moment justifié par votre scénario, vous révélez aux spectateurs l’apparition de la lettre. L’étui peut également être truqué, afin qu’il s’ouvre lui même quelques secondes après avoir été placé sur la table (attention au rythme).

Certains spirites opérant chez eux sont allés jusqu’à équiper leur plafond d’une trappe juste au dessus de la table spirite qui à l’aide d’une télécommande s’ouvre puis se referme, laissant au passage tomber l’apport sous les yeux ébahis des spectateurs.

La nature de l’apport est importante. Un objet fera l’affaire, mais, si votre séance est basée sur une histoire de noyé, par exemple, pourquoi ne pas faire apparaître de l’eau, tout simplement ?

Nous vous conseillons d’utiliser le faux doigt de Steve Sheraton, en vente chez tous les bons marchands de trucs, pour réaliser une production d’eau correcte. Si vous avez une méthode personnelle, utilisez là, mais n’oubliez pas que votre production ne doit pas ressembler à de la magie, mais à une manifestation spirite.

Beaucoup de spirites passent à côté d’un détail crucial: la température. Un objet venant du monde des esprits n’est pas forcément à la température ambiante de la pièce. Pensez y. Si l’objet produit est anormalement chaud, ou froid, l’effet sera plus fort. Corinda disait qu’il fallait exploiter tous les sens des spectateurs. Souvenez vous de ses bons conseils. De plus, produire un objet emprisonné dans de la glace est à la portée de tout illusionniste confirmé. Une simple poche isolante dissimulée dans vos vêtement peut faire l’affaire. Lorsque vous montez une routine spirite, considérez qu’il faut toujours utiliser un apport.

Avec un script rigoureux, un apport peut être une conclusion marquante, ou un outil important pour souligner un passage de votre narration. Il peut être laissé à votre hôte, et représentera à ses yeux un sujet de conversation ne manquant pas d’intérêt pour votre marketing personnel. Votre technique (empruntée à la manipulation), ne doit pas laisser apparaître la possibilité d’une manipulation de prestidigitateur. Allez donc au plus simple.

Ne vous gênez pas non plus pour utiliser des objets truqués, il faut bien que ceux ci servent à quelque chose.

 

John Bastardi Daumont

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s