Qu’est ce qu’un geste réactionnel ?

Illustrated New of London, 1888. Des policiers analysent la gestuelle d'un passant en pleine affaire Jack l'Eventreur. Notons la ressemblance avec Sherlock Holmes, personnage de littérature contemporain de Saucy Jack.
Illustrated New of London, 1888. Des policiers analysent la gestuelle d’un passant en pleine affaire Jack l’Eventreur. Notons la ressemblance avec Sherlock Holmes, personnage de littérature contemporain de Saucy Jack.

Le principe basique d’une lecture à froid est le suivant: le geste, dans un acte social, précède toujours la parole.

Partant du principe que toute forme de communication repose sur un échange entre un émetteur et un récepteur, la plupart de ces gestes sont des réactions à des contextes émotionnels ou à des situations d’écoute qui ne peuvent être analysés qu’en fonction de la situation vécue par le sujet.

Un médecin, avocat, prestataire de services, par exemple, associera son propos à une position de disponibilité active, c’est à dire, l’inverse d’une position de fermeture. Une position de fermeture se traduit par un croisement de bras (exemple basique), une distance trop grande entre imposée par le sujet, un dos qui se voute, où, plus subtil, des jambes dirigées vers une autre direction que celle de l’interlocuteur alors que le haut du corps lui fait face, en position assise (on appelle cela = la position de fuite)

En rentrant dans une démarche analytique de votre propre façon de bouger, ainsi que de celle des autres, vous pouvez vous apercevoir que, même si nous sommes tous psychologiquement différents, nous restons fortement semblables en fonction de nos comportements gestuels. Cette théorie a notamment été mise en évidence quant aux réactions des muscles du visage par le psychologue Paul Eckman.

De la même façon qu’un discours verbal, dont le tempo, le timbre, la tonalité changent en fonction des propos prononcés, le corps réagit également, de sorte qu’il est quasiment impossible d’empêcher le corps d’accompagner la parole.

En ces temps difficiles, cette notion pourtant basique méritait d’être rappelée.

geste reactionnel cahuzac

John Bastardi Daumont

3 commentaires

  1. Passionnant. Mais la littérature a ce sujet n’est pas géniale! Avez vous des conseils de lecture sur la gestuelle?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s