Thomas Allen Waters – Le polyvalent

Thomas Allen Waters est un mentaliste américain né en 1938 et décédé en 1998.

D’une ingéniosité rare, cet artiste polyvalent fut également comédien et auteur de romans d’espionnage. Tout comme Corinda, il est à la fois un concepteur de gimmicks, mais reste avant tout un théoricien, plus fasciné par les conditions d’impact de la technique que par la technique elle même.

Il a laissé une oeuvre considérable composée principalement d’opuscules traitant de différents sujets (bizarre magic, cold reading, prédictions…), qui furent regroupés ultérieurement dans un ouvrage majeur: MIND, MYTH, AND MAGIC.
Pour beaucoup de praticiens, si Corinda est la Bible du Mentalisme, Waters en est le Nouveau Testament.

A l’époque de la sortie de ses opuscules, ces derniers se vendaient une vingtaine d’euro chacun, pour quelques pages seulement. Néanmoins, chaque réflexion de Thomas Allen Waters apporta une contribution importante au mentalisme.

Mentalisme: une définition délicate

Le terme Mentalisme, s’il était déjà apparu à la fin du XIX dans divers publications, fait son entrée dans la littérature contemporaine grâce à un livre de Victor Segno: The Law of mentalism, en 1902

Dans cet ouvrage, Segno définit le Mentalisme ainsi:

Les pouvoirs et les principes de la Loi du Mentalisme sont aussi vieux que l’humanité, et ont existé avant même que l’homme ne fut créé. A différents stades de la progression du monde, les hommes ont commencé à réaliser l’existence de « La Loi », mais n’étaient pas capables pour autant de parvenir à embrasser totalement la compréhension de celle ci. L’homme, a néanmoins découvert quelques uns de ses mystères, et a cru pouvoir condenser ceux ci à travers des pseudos sciences ou des sectes religieuses plus connues sous les noms de Mesmerisme, Hypnose, Magnétisme personnel, Spiritualisme, Claivoyance, Télépathie etc..etc.

1 7 8 9