Sherlock Holmes, le Canon: Les Aventures de Sherlock Holmes

 

Buste Sherlock Holmes au Sherlock Holmes Museum
Buste Sherlock Holmes au Sherlock Holmes Museum

 

Les Aventures de Sherlock Holmes réunissent les douze premières histoires dans un volume. Ces aventures ont été publiées à l’origine dans le magazine Strand de juillet 1891 à juin 1892.


Un Scandale en Bohème – A Scandal in Bohemia (SCAN) :

Strand Magazine, juillet 1891 (GB), Strand août 1891 (USA)

Les_Aventures_de_Sherlock_Holmes_Sherlock_Holmes_tome_3Holmes tente d’éviter un scandale public au Roi de Bohème, et se retrouve aux prises avec la prima donna Irène Adler, personnage féminin qui le
fascine le plus et le tiendra en échec malgré toute l’ingéniosité (déguisements, diversions) qu’il déploie pour récupérer une photographie compromettante. Il change d’apparence à deux reprises, effectue une mise en scène complexe pour tromper son adversaire, mais la paranoïa d’Adler est trop efficace et il ne parvient pas à l’abuser. Il conservera en souvenir de cette aventure une image de la cantatrice, qu’il considère comme « La Femme ».

La Ligue des Rouquins – The Red-Headed League (REDH) :

Strand Magazine, août 1891(GB), Strand septembre 1891 (USA)

IMG_2210

Il s’agit de la seconde aventure préférée de Conan Doyle. Holmes y déjoue un stratagème destiné à détourner l’attention afin de dévaliser une banque. Un brave homme aux cheveux couleur carotte nommé Jarez Wilson accepte de devenir l’employé d’une organisation philanthropique soutenant les roux : La Ligue Des Rouquins. Son travail consiste à recopier l’Encyclopédie. Cette diversion grotesque est imaginée par John Clay, assassin, voleur, faux monnayeur, qu’Holmes considère comme le quatrième homme de Londres en matière d’habileté, et le troisième au niveau de l’audace.

 

Une affaire d’identité – A Case of Identity (IDEN)

Strand Magazine, septembre 1891(GB), Strand octobre 1891 (USA)

case ofUne jeune femme demande à Holmes de retrouver son fiancé disparu. Il s’avère que celui-ci n’est autre que le beau-père de la demoiselle, Hosmer Angel. Angel se déguise pour rendre amoureuse sa belle-fille et la placer en situation d’attente ensuite, dans le but de lui faire conserver le domicile et de ne pas perdre d’argent dans un mariage. Holmes tente de confondre cet individu machiavélique, et doit avoir recours à toute son ingéniosité en utilisant des méthodes nouvelles comme l’identification d’une machine à écrire à partir de simples courriers.

 

 

Le Mystère du Val Boscombe – The Boscombe Valley Mystery (BOSC)

Strand Magazine, octobre 1891(GB), Strand novembre 1891 (USA)

 

boscHolmes enquête cette fois ci sur un meurtre. Charles McCarthy a été retrouvé mort après une dispute avec son fils, qui est aussitôt suspecté. Sherlock a l’occasion de montrer ses talents d’analyste de scène de crime dans cette aventure (analyse de traces),collabore avec Lestrade, dont il infirme la théorie, et finit par mettre le jeune homme hors de cause en découvrant la vérité (la vengeance d’un vieil homme) et en la soufflant à l’avocat de la défense. Il se réfère à sa monographie sur les 140 types de tabacs, insistant ainsi sur l’importance de connaissances spécialisées en matière criminelle.

 

Les Cinq Pépins d’orange – The Five Orange Pips (FIVE)

Strand Magazine, novembre 1891(GB), Strand décembre 1891 (USA)

five orange pips

Une des rares aventures où Sherlock échoue à protéger son client et à arrêter les criminels. Ces derniers font partie du Klu Klux Klan, et font précéder leurs meurtres de lettre de menaces accompagnées de cinq pépins d’orange. John Openshaw, le client de Sherlock Holmes, est retrouvé mort près du Waterloo Bridge, lieu qui reviendra souvent dans les aventures du détective. Il est furieux de son échec et se livre à la confidence suivante : « je n’ai été battu que 4 fois. Trois fois par des hommes et une par une femme ».

 

 

 

L’Homme à la Lèvre Tordue – The Man with the Twisted Lip (TWIS)

Strand Magazine, décembre 1891(GB), Strand janvier 1892 (USA)

250px-Twis-05Cette histoire nous emmène dans les salons obscurs des fumeries d’opium de l’East End, où Watson cherche Neville Saint Clair, le mari d’une amie, et y trouve Holmes déguisé. L’art du camouflage tient ici encore une large place puisque le mari disparu menait en réalité une double vie grimé sous les traits du mendiant Hugh Boone. Holmes est confronté à un caméléon presque aussi rusé que lui.

 

 

 

L’Escarmouche Bleue – The Adventure of the Blue Carbuncle (BLUE)

Sherlock_Holmes_-_Blue_CarbuncleStrand Magazine, janvier 1892(GB), Strand février 1892 (USA)

Sherlock Holmes est en prise avec les erreurs de Scotland Yard qui, comme souvent dans les aventures du détective, s’engage sur une fausse piste. Il doit retracer le parcourt d’un joyau volé dans une chambre d’hôtel et atterri dans le ventre d’une oie. Il s’agit de la seule aventure de Holmes en rapport avec les fêtes de Noël.  Elle s’illustre par une lecture complète du caractère d’un individu à partir de son chapeau.

 

 

Le Ruban Moucheté – The Adventure of the Speckled Band (SPEC)

Strand Magazine, février 1892(GB), Strand mars 1892 (USA)

ruban mouchetéUne femme se sent en danger de mort et vient demander de l’aide à Holmes, suite à la mort suspecte de sa sœur intervenue deux ans plus tôt. Elle vit avec son beau-père, un être malfaisant, qu’elle suspecte même si le meurtre parait impossible. Holmes parvient à découvrir la méthode originale employée par ce diabolique Docteur Roylott pour commettre des crimes sans pénétrer dans la chambre de ses victimes. Il s’agit de la nouvelle préférée de Conan Doyle.

 

 

 

Le Pouce de l’ingénieur The Adventure of the Engineer’s Thumb (ENGR)

Strand Magazine, mars 1892(GB), Strand avril 1892 (USA)

pouceUne affaire apportée par Watson concernant un de ses patients, un ingénieur hydraulique victime d’une agression. L’homme y a perdu un pouce.  Un des rares échecs de Holmes qui parvient à identifier les agresseurs mais ceux-ci ont déjà pris la fuite. 

 

 

 

 

Un Aristocrate célibataire – The Adventure of the Noble Bachelor (NOBL)

Strand Magazine, avril 1892 (GB), Strand mai 1892 (USA)

aristocrate celibataireUne jeune femme disparaît juste après la cérémonie de son mariage. Holmes parvient à résoudre le mystère sans sortir de son domicile, et établit le lien entre cette disparition et le passé américain de la victime. Cette nouvelle est l’occasion pour Conan Doyle d’afficher son affection pour les Etats Unis. Watson mentionne à nouveau sa blessure de vétéran dans cette aventure, mais ne précise pas à quel endroit la balle la touché.

Le Diadème de Béryls – The Adventure of the Beryl Coronet (BERY)

Strand Magazine, mai 1892(GB), Strand juin 1892 (USA)

beryl

 

Une affaire de vol de bijou dans laquelle Holmes, pour une fois, ne lésine pas sur les honoraires, fournissant son aide à un imprudent banquier dont le fils est accusé de vol de pierres précieuses. L’occasion pour le détective de faire une démonstration de pistage à partir de traces de pas dans la neige.

 

 

Les Hêtres Rouges – The Adventure of the Copper Beeches (COPP)

Strand Magazine juin 1892(GB), Strand juillet 1892 (USA)

copperCette nouvelle est basée sur une intrigue proposée à Conan Doyle par sa mère. A cette époque il songeait déjà à faire disparaître Holmes, et en réaction Ma’am lui avait envoyé des idées. Elle dépeint une enquête de Sherlock Holmes aidant une gouvernante à laquelle les employeurs imposent d’étranges pratiques. Avant même d’arriver sur les lieux de l’enquête, il détermine sept solutions possibles au problème qui lui est soumis.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE.